L'Obsoco

L'observatoire société et consommation

Menu

DU GRAIN À MOUDRE : « LE CENTRE COMMERCIAL EST-IL ENCORE LE CŒUR DE LA SOCIETE DE CONSOMMATION ? » sur FRANCE CULTURE

Émission présentée par Mélanie Chalandon 

Ils seront ouverts tard ce soir et ils réaliseront un bon chiffre d’affaire. On y verra ceux à qui il manque un cadeau, une bouteille de champagne, un couteau à huitre, voire la dinde elle-même, bref, le centre commercial, ce soir, comme chaque année à quelques heures du Réveillon, sauvera la mise à plus d’un consommateur. Pourtant cette forte affluence en période de fêtes masque une réalité moins euphorique sur le reste de l’année. La fréquentation et la

Philippe Moati, Nathalie Lemarchand et Jean-Michel SilbersteinKJ© RADIO FRANCE

rentabilité des centres commerciaux sont en baisse. Maitres de la distribution de marchandises depuis les années 70, les « malls »  pour reprendre leur nom américain, doivent maintenant faire face à la concurrence du commerce en ligne et aussi au léger regain des commerces de proximité. Sans oublier que la consommation des français n’est pas au beau fixe.

Mais il se pourrait aussi que nous n’ayons tout simplement plus envie de sillonner les millions de mètres carrés de surface marchande de la Part-Dieu, du Forum des Halles ou encore de Nice 3000. Design créatif, numérisation, évènements culturels, attractions en tout genre… Pour survivre le centre commercial tente de dépasser sa condition de simple bâtiment empli d’enseignes.

De quoi convaincre le consommateur d’y passer à nouveau ses samedis – voire ses dimanches ?

Invité(s) :
Nathalie Lemarchand, géographe, professeure à l’université Paris 8 et directrice adjointe du Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (Ladyss).
Philippe Moati, économiste, professeur à l’Université Paris 7 et cofondateur de l’Observatoire Société et Consommation (ObSoCo), une société d’études et de conseil en stratégie.
Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des Centres commerciaux (CNCC)

ACCÉDEZ  DIRECTEMENT AU SITE DE FRANCE CULTURE