L'Obsoco

L'observatoire société et consommation

Menu

Les petites marques alternatives

Les grandes marques sont aujourd’hui victimes à la fois de l’individualisation des comportements de consommation et de la défiance qui frappe les grands acteurs de l’économie. Ce contexte offre de formidables opportunités pour de nouvelles marques, adoptant des partis-pris tranchés leur assurant une forte différenciation, porteuses d’un renouveau de l’offre et du discours, et d’un a priori de sympathie et de confiance lié à leur petite taille et à leur nouveauté.

En moins d’une décennie, une nouvelle génération de marques françaises a émergé. De nouveaux acteurs qui, s’appuyant sur le numérique, viennent disrupter tous les marchés, de la livraison de fleurs à la literie en passant par l’optique, le prêt-à-porter et la beauté.  Un sigle est né pour désigner ces petites marques : les Digital Native Vertical Brands (DNVB). Au-delà, ce sont de nouveaux modèles qui tous invitent à repenser le commerce, mais aussi le marketing, la production mais aussi la distribution.

LES OBJECTIFS DE L'ÉTUDE

  • Comprendre les facteurs sociétaux ayant présidé au succès des petites marques alternatives
  • Mesurer l'ampleur des bouleversements que cela implique pour les grands acteurs de l'offre aux différents niveaux (fabrication, distribution, marketing, ...)
  • Identifier les ressorts de leur succès mais aussi les risques auxquels les petites marques sont confrontées
  • Proposer des pistes de positionnements stratégiques pour les grands acteurs de l'offre

TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE

ACCÉDER AU BON DE COMMANDE