Les nouveaux imaginaires du sport

A la fois quête de sens et de contrôle, de santé, réappropriation de son corps et de rationalisation de l’effort, vecteur d’identités collectives et de bien-être individuel, les individus réinventent les pratiques sportives et dessinent de nouveaux imaginaires en redéfinissant les représentations classiques : entre sports collectifs / sports individuels, sports d’intérieur et sports d’extérieur, sports bien-être / sports de compétition, sports de femmes / sports d’hommes, etc.

L’Observatoire des imaginaires du sport a pour objectif de comprendre et mesurer les changements de pratiques/besoins et le champ des nouvelles représentations qu’elles induisent pour les consommateurs.

Phénomène social d’ampleur, le sport est en mutation. Sa pratique est sortie des stades et des clubs, pour investir l’espace public ou au contraire pour se retrancher dans l’espace domestique. Les représentations aussi évoluent, avec une visibilité médiatique en construction des femmes dans des sports très populaires (et jusque là très masculins) comme le football, le cyclisme ou le rugby. L’industrie des sports est elle aussi en effervescence avec une pratique sportive de masse et des enjeux économiques colossaux pour les acteurs de l’offre (un poids économique estimé à 90 milliards d’euros environ en France par la BCE). La digitalisation des modes de vie a également contribué à transformer le sport et sa pratique via notamment la multiplication des cours en ligne, des applications, des outils de quantified self, du coaching, etc. Les imaginaires du sport sont aussi façonnés par le sport-spectacle dont la Coupe du Monde au Qatar en 2022 est une illustration. Mais la vitesse, de la performance, les records mondiaux, les exploits individuels, voire l’idée même de compétition, sont-elles encore des notions en phase avec les valeurs et les imaginaires de notre époque ?

A la fois quête de sens et de contrôle, de santé, réappropriation de son corps et de rationalisation de l’effort, vecteur d’identités collectives et de bien-être individuel, les individus réinventent les pratiques sportives et dessinent de nouveaux imaginaires en redéfinissant les représentations classiques : entre sports collectifs / sports individuels, sports d’intérieur et sports d’extérieur, sports bien-être / sports de compétition, sports de femmes / sports d’hommes, etc.

L’Observatoire des imaginaires du sport a pour objectif de comprendre et mesurer les changements de pratiques/besoins et le champ des nouvelles représentations qu’elles induisent pour les consommateurs.