Présentation

Le confinement s’est accompagné de comportements de consommation inédits, marqués par les contraintes imposées par la fermeture des commerces physiques non essentiels, les restrictions à la mobilité et la crainte de la contamination, ainsi que par l’intensification de la numérisation des modes de vie. Avec l’engagement le processus de déconfinement, les consommateurs ont commencé de renouer avec les pratiques courantes. Mais les contraintes imposées par le respect des gestes barrières prolongent le temps de la consommation sous contraintes, marqués également par les conséquences du choc économique, effectives ou anticipées, qui resserrent l’intensité de la contrainte budgétaire pour une part significative des ménages et invite à l’épargne de précaution. Mais, plus structurellement, la crise sanitaire a favorisé la diffusion au sein de la population d’une posture réflexive à l’égard de la consommation, de son impact environnemental, de la place qu’elle tient dans la société et dans l’existence de chacun, ainsi que sur les modalités de la production et de la distribution des biens et des services. Ce qui ne doit pas masquer la diversité des situations vécues, géographiquement et socialement, qui risque de faire de la consommation un élément de division, voire de confrontation, au sein de la population. Que restera-t-il de tout cela, à la fois sur les attitudes et les comportements, une fois la crise passée ? Le « monde d’après » sera-t-il marqué par une transformation durable du modèle de consommation et, si oui, selon quelles directions ?

Experts de la consommation et du commerce, les membres du Cercle de l’ObSoCo ont suivi attentivement la manière dont le choc sanitaire a affecté les modes de vie, les comportements de consommation ainsi que les stratégies des acteurs de l’offre. La diversité des disciplines d’attache et des méthodologies empruntées, comme la mobilisation de différentes focales et échelles d’observation, sont gages d’une pluralité de points de vue et d’analyses. La création de ce blog vise au partage, à une contribution collective à la compréhension du temps présent et à l’anticipation de ce que sera demain. Ici, il n’est pas question d’essayer de tendre vers une quelconque convergence, mais de stimuler la réflexion et les échanges.

Chacun des membres du Cercle alimentera ce blog à son rythme et selon un format libre, en faisant part de résultats de ses recherches ou des spéculations que lui inspire l’époque. Ie blog accueillera également des invités. Les lecteurs pourront réagir en adressant leurs commentaires aux membres du comité de rédaction qui assurera la modération de l’ensemble, moins pour assurer la scientificité du contenu (les critères en la matière sont si variables selon les approches) que pour aider à la clarification de la démonstration de chacun.

 

Les membres du comité de rédaction :

  • Christophe Benavent, Professeur à l’Université Paris X
  • Dominique Desjeux, Professeur émérite à l’Université de Paris
  • Philippe Moati, Professeur à l’Université de Paris

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin