Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A Dijon, les commerces de bouche tirent la langue

Dans la ville, fromageries, épiceries et poissonneries, ne tirent pas profit de la fermeture des restaurants. Certains commerçants connaissent une baisse de 50% de leur chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière.