Rechercher parmi nos archives...

Les diplômés ESSEC et la transition environnementale et sociale

Décembre 2022

Une enquête menée par ESSEC Alumni et l’ObSoCo révèle que 82% des diplômés ESSEC appellent une transformation radicale des entreprises pour soutenir la transition environnementale et sociale, alors que seulement 15% des diplômés salariés estiment que leur entreprise en prend le chemin.

Comment les diplômés des grandes écoles de commerce, qui représentent un pouvoir d’influence économique considérable, se positionnent-ils face aux enjeux de transition environnementale et sociale des entreprises ? Et comment les diplômés de l’ESSEC sont-ils accompagnés par leur association d’alumni sur ce sujet ?

Black Friday 2022 : l’attractivité pour l’opération commerciale continue de refluer

Novembre 2022

A l’approche du Black Friday 2022, L’ObSoCo a réalisé une enquête auprès de 1000 Français pour connaître leurs positions et intentions à l’égard de cet événement commercial, implanté en France depuis 2013.

Les résultats de notre enquête révèlent une baisse d’attractivité (déclarée) de l’opération commerciale, toujours largement associée à l’hyperconsommation. Les tensions sur le pouvoir d’achat semblent limiter l’appétence pour le Black Friday, d’autant que l’assurance de réaliser de bonnes affaires pendant le Black Friday est en recul (49% de la population, mais seulement 10% de tout à fait convaincus).

En outre, la méfiance à l’égard de la réalité des promotions pratiquées s’intensifie. Désormais, ce sont près des deux tiers (63%) des Français considèrent que les promotions affichées durant l’évènement ne sont pas de véritables promotions.

L’Observatoire des écologies

Alors que le débat public monte en puissance sur la nécessité d’adopter de nouveaux modes de vie, un approfondissement des aspirations, attitudes et contraintes en jeu semble nécessaire. Car notre société est traversée par des représentations distinctes, antagonistes sinon irréconciliables sur les questions écologiques. Des tenants de la théorie de l’effondrement et de la catastrophe climatique imminente à l’optimisme des défenseurs de la croissance verte en passant par les soutiens d’une décroissance sur fond d’une critique du modèle libéral…Un fossé sépare ces imaginaires.

Nous souhaitons cette année investiguer ces différentes représentations de l’écologie, dresser un panorama des forces en présence, comprendre comment les Français se positionnent et perçoivent les différents imaginaires : collapsologie, décroissance, croissance verte, antispécisme, écomodernisme, écoféminisme, etc.

Les consommations émergentes (Vague 5)

Depuis 2012 et à travers les 4 vagues de notre Observatoire des Consommations Émergentes, L’ObSoCo a su déceler les pratiques de consommation de demain et accompagner les acteurs de l’offre sur la manière dont ils pouvaient s’emparer des usages et des aspirations qui les sous-tendent.

En 2023, L’ObSoCo entend relancer son Observatoire des Consommations Émergentes pour saisir l’évolution des pratiques déjà identifiées (occasion, don, prêt, location, direct-producteur, covoiturage, réseaux d’achats groupés, systèmes d’échanges locaux, faire soi-même, économie on-demand, abonnements…) et détecter l’émergence de nouvelles.

Dans un contexte de fragmentation avancée de la consommation, il s’agira de cartographier les pratiques de consommation alternatives au regard des clivages socioéconomiques, géographiques et culturels et de construire une typologie des Français selon leur position par rapport aux pratiques émergentes et leur rapport plus général à la consommation.

Les jeunes & la consommation

L’objectif de cet Observatoire est de déconstruire la notion de « jeune ». Pour saisir pleinement sa complexité, nous voulons l’assoir sur une approche innovante en mixant les méthodes (social media, ethnographie, quali/quanti) pour in fine analyser la consommation des jeunes à travers les grandes thématiques des modes de vie (mobilité, alimentation, tourisme, numérique, cadre de vie, loisirs etc.).

Le rapport à l’entreprise citoyenne

Avec cet Observatoire nous souhaitons aborder en profondeur le rapport que les Français entretiennent aujourd’hui avec l’entreprise (en tant à la fois que consommateurs, salariés et citoyens) et plus généralement au fonctionnement du capitalisme contemporain. Qu’attendent-ils des entreprises ? Que savent-ils des différentes formes de gouvernance et quelles sont leurs attentes en la matière ? De quelles réformes du capitalisme sont-ils en attente ? Les éléments de réponses à ces questions seront une précieuse matière à réflexion à l’heure où l’image qu’offre l’entreprise de sa contribution au bien commun semble prendre une importance croissante à la fois dans la concurrence sur les marchés et dans la capacité à attirer et fidéliser les collaborateurs.