Share on twitter
Share on linkedin

« Des aliments avec du goût », « C’est plus facile en ville »… Nos lecteurs racontent comment ils tentent de vivre sans aller au supermarch

Vivre sans supermarché, c’est possible. C’est en tout cas l’idée que veut faire passer le site internet suisse Envertetcontretout.ch. Dans la mouvance des mois sans alcool, sans cigarette et du « Köpskam » suédois (la honte de faire du shopping), la plateforme a lancé, il y a maintenant trois ans, son opération « Février sans supermarché ».

Le principe : ne pas aller en grande surface pendant un mois. Pourquoi faire cela ? Est-ce possible ? 20 Minutes a interrogé les lecteurs qui s’y sont essayés – ou qui le pratiquent depuis plusieurs années.