Share on twitter
Share on linkedin

Les Français et leur habitat

Une étude de référence en cinq rapports complémentaires

L’essentiel du questionnaire porte sur les 2009 personnes ayant déclaré avoir acquis au moins un article au cours des cinq dernières années dans au moins une des quatre catégories de produits pour la maison suivantes :

  • les meubles (« Un meuble d’intérieur ou d’extérieur ») ;
  • la décoration (« Un objet de décoration (luminaire, textile et linge de maison, tableau, petit meuble, objet…) ») ;
  • les articles pour la cuisine ou pour la table (« Un objet pour la cuisine ou pour la table (vaisselle, ustensiles, petit électroménager portable, linge de table… ») ;
  • les équipements électrodomestiques (« Un produit électronique pour la maison (téléviseur, ordinateur, lecteur de DVD, console de jeux, chaîne Hi-Fi…) »).

Les points clés développés dans l’étude

  • Les Français entretiennent une relation forte avec leur habitat. Celui-ci est à la fois chargé de valeurs matérielles et immatérielles. Le logement est simultanément un abri et une sécurité, le lieu du bien-être et de l’ancrage des valeurs immatérielles (individualisme, hédonisme, reliance, rassurance, la défiance).
  • Les dépenses d’équipement sont devenues des variables d’ajustement. La part du budget des ménages dédiée à l’équipement est tombée à 4,4% en 2010, soit à peine plus que la part consacrée à l’habillement et aux chaussures. L’appétence pour les biens d’équipement est néanmoins vivace et fortement chargée de valeurs qui dépassent la simple fonctionnalité.
  • Les Français en général sont satisfaits de leur équipement. Quelques facteurs clivants sont cependant à prendre en compte ; il existe des différences d’appréciation entre les hommes et les femmes, entre générations, ainsi que des écarts significatifs entre les locataires et les propriétaires.
  • Parmi l’ensemble des pièces de la maison, le salon est la pièce préférée des Français et celle où l’on passe le plus de temps. Lieu à vivre « ensemble et séparément », le salon conjugue les principales valeurs de l’hypermodernité. La cuisine, la chambre à coucher, les chambres des enfants, le jardin, le bureau, les pièces intimes sont diversement investis