Share on twitter
Share on linkedin

L’Observatoire des consommations émergentes – Vague 1

L’évolution des tendances de consommation

Novembre 2012

Un Français sur deux déclare avoir emprunté au moins un produit au cours des 12 derniers mois. Plus de 60 % ont acheté au moins un produit d’occasion et près de 20 % ont eu recours à la location. Près d’un consommateur sur 3 a acheté via un site d’achat groupé, et 14 % affirment avoir déjà acquis un produit à plusieurs (avec des amis, voisins, collègues,…) dont ils partagent l’usage… Ces quelques chiffres témoignent clairement de ce que les pratiques de consommation dites « émergentes » telles que le marché de l’occasion, le développement de la location, la réapparition des circuits courts, la pratique de l’achat malin, l’engouement pour le faire soi-même… sont aujourd’hui loin d’être anecdotiques.

Un outil inédit pour suivre comprendre l'engagement des Français dans des modèles de consommation alternatifs

Pour la première fois des données précises permettant d’évaluer le degré de diffusion des différentes pratiques de consommation émergentes sont publiées. La première vague de l’Observatoire des consommations émergentes fournit un point à date de l’état de la question et fixe des ordres de grandeur, précise le profil des personnes interrogées dans ces pratiques, analyse leurs motivations.

L’Observatoire des consommation émergentes répond notamment à plusieurs questionnements :

  • Quelle est l’ampleur de ce phénomène ? Est-ce une hémorragie ? Un désaveu ?
  • S’agit-il d’un phénomène lié à la crise ?
  • Ces pratiques marquent-elles l’épuisement du modèle d’hyperconsommation ?

Les objectifs

Cette étude, qui a été conçue par Philippe Moati et soutenue par la FCD, l’Ilec et le Picom, s’appuie sur une enquête menée auprès de 4000 individus. Elle apporte un éclairage inédit sur l’état du rapport des Français à la consommation, aux marques et aux enseignes et sur les pratiques émergentes qui, pour une large part, échappent aux circuits marchands ordinaires. Douze pratiques sont passées au crible : l’emprunt, le don d’objets, l’achat et la vente de produits d’occasion, la location, l’achat groupé (dont les AMAP), les produits issus du commerce équitable, l’achat mutualisé, la sensibilité à l’égard des produits, le faire soi-même, le bio, le glanage et les SEL (Systèmes d’Echanges Locaux).

Ces pratiques affichent d’ores et déjà un fort degré de diffusion. Simple réaction à un contexte de crise, ou manifestation d’une mutation du modèle de consommation ? Cette étude innovante, approfondie, pluridisciplinaire et opérationnelle permet de :

  • comprendre l’état du rapport des Français à la consommation ;
  • mesurer la diffusion des différentes pratiques de consommations émergentes ;
  • appréhender les motivations et les freins à l’exercice de ces pratiques ;
  • identifier les différents profils des consommateurs et les vôtres en particulier.

Sommaire de l'étude

Préface de Philippe Moati
Le rapport des Français à la consommation

  • Les opinions générales à l’égard de la consommation
  • Une conjoncture peu favorable
  • Le degré d’appétence à la consommation
  • Les attitudes à l’égard des acteurs de l’offre
  • Les acteurs de l’offre sont-ils perçus comme bienveillants ?
  • L’appréciation de l’évolution de la qualité des produits
  • Des consommateurs qui s’estiment bien informés
  • Consommer autrement ? Une question de contrainte budgétaire et de valeurs
  • Une approche synthétique du rapport des Français à la consommation

Les « consomm’acteurs »

  • La mise en réseau des consommateurs sur Internet
  • L’achat malin
  • La sensibilisation aux enjeux écologiques
  • L’achat responsable

Les pratiques de consommation émergentes : diffusion et motivations

  • L’emprunt
  • Le don d’objets
  • L’achat de produits d’occasion
  • La vente de produits d’occasion
  • La location de produits
  • L’achat groupé
  • L’achat mutualisé
  • La sensibilité à l’origine des produits
  • Le bio
  • Les produits issus du commerce équitable
  • Le « faire soi-même »
  • Le glanage
  • Les « SEL »
  • Une approche synthétique de l’intensité de l’engagement dans les pratiques de consommation émergentes

Une typologie des pratiques de consommation émergentes

  • Les « Passifs »
  • Les « Bioéthiques »
  • Les « Eclectiques »
  • Les « Radicaux »

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :