Share on twitter
Share on linkedin

L’Observatoire des consommations émergentes – Vague 4

Comprendre l’évolution du rapport des Français à la consommation

Mars 2018

L’Observatoire des Consommations Émergentes a été mis en place en 2012 pour suivre l’évolution du rapport des Français à la consommation. Il mesure l’engagement dans des pratiques s’écartant du modèle de consommation dominant et en cartographie les ressorts.  Il fournit non seulement les clés pour comprendre les profondes mutations qui s’opèrent, mais aussi des pistes de réflexions sur les façons d’y répondre et de saisir les opportunités de ces nouveaux marchés.

6 ans après la 1ère vague, où en sommes-nous ?

  • Comment a évolué le rapport des Français à la consommation ?
  • L’amélioration de la conjoncture économique a-t-elle favorisé le reflux des consommations collaboratives, dont les éditions précédentes de l’Observatoire avaient montré qu’elles répondaient d’abord à des préoccupations d’ordre économique ?
  • La dynamique d’innovation de l’offre, portée notamment par les grands acteurs du numérique, a-t-elle entraîné l’émergence de nouvelles pratiques de consommation appelées à se diffuser ?
  • Observe-t-on un engagement dans de nouveaux modèles axés sur des logiques d’usages ?
  • Quelles sont les opinions des Français à l’égard des consommations collaboratives et des nouvelles formes d’emplois associées à l’économie « on-demand » ?

Le questionnaire

L’Observatoire des Consommations Émergentes s’appuie sur une enquête en ligne auprès d’un échantillon représentatif de 4000 personnes de 18 à 70 ans. Le questionnaire aborde :

  • Les attitudes à l’égard de la consommation (opinions générales sur la consommation à l’échelle individuelle et à celle de la société, degré d’appétence à la consommation, mesure et contenu de l’aspiration à consommer mieux,)
  • Le niveau de confiance accordée aux différentes catégories d’acteurs de la consommation (attitudes à l’égard des marques et des enseignes, évaluation de l’évolution de la qualité pour une quinzaine de catégories de biens et de services, opinions à l’égard des consommations collaboratives)

 

Le degré d’engagement dans une trentaine de pratiques de consommation émergentes, en détaillant les modalités de cet engagement et les motivations qui le sous-tendent.

Les résultats de l’enquête font l’objet d’une analyse approfondie (calcul de scores, d’indicateurs synthétiques, de corrélations, construction d’une typologie…) livrés de manière détaillée dans un rapport, accompagné d’une synthèse.

Les modes de consommation étudiés

Les consommations collaboratives

• L’emprunt
• Le don
• L’achat et la vente d’occasion
• La location entre particuliers (offre et demande)
• Le covoiturage (conducteur et passager)
• L’hébergement entre particuliers (offre et demande)
• Le jobbing (offre et demande)
• L’adhésion à des AMAP ou des réseaux d’achat groupé de produits alimentaires similaires
• La participation à des systèmes d’échange locaux (SEL)
• L’achat mutualisé de produits non-alimentaires
• Le glanage
• Le crowdfunding
• Livraisons entre particuliers

La consommation « on-demand »

• Les VTC
• La livraison de repas à domicile
• La location de produits (auprès de professionnels)
• L’autopartage
• Le vélopartage
• Livraison de commande Internet dans la journée ou dans l’heure
• Service à domicile de coiffure, soins, massages…
• Service d’urgence de garde d’enfants ou de malades
• Service de conciergerie privée

Les abonnements et les forfaits

• Mesure de la diffusion d’une vingtaine de formules d’abonnement
• Évaluation de la part du budget pré-engagé

 Les autres pratiques émergentes

• Le « do it yourself » (une dizaine de pratiques)
• Usage et équipement en imprimantes 3D
• L’usage des monnaies virtuelles
• L’usage des monnaies locales

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :

La presse parle de l'Observatoire des consommations émergentes

LSA
L’abonnement et la location, des modes de consommation en plein essor

CHALLENGES
Covoiturage, Airbnb, « fait maison »…pourquoi un tel succès?

LE PROGRÈS
Covoiturage, fait maison : la consommation alternative s’installe malgré la reprise

20 MINUTES
Les modes de consommation des Français se diversifient de plus en plus

LA DÉPÊCHE
Covoiturage, fait maison : la consommation alternative s’installe malgré la reprise

BFM TV
Louer son lave-vaisselle ou son smartphone est un mode de consommation qui commence à se développer en France

SUD OUEST
Covoiturage, fait maison : la consommation alternative gagne du terrain en France

INFLUENCIA
Louer n’est pas jouer

POSITIV’R
En France, la consommation alternative gagne du terrain

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES
Les modes de consommation alternatifs continuent de se développer malgré la reprise économique

LES CLÉS DU DIGITAL (pour les abonnés)
Les distributeurs doivent se réinventer