Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’Observatoire des mobilités émergentes – Hors-série 2021

Décembre 2021

L’objectif de ce 2ème numéro hors-série est de mesurer si les évolutions induites par la crise sanitaire vont s’installer et redessiner plus durablement le rapport des Français à la mobilité.

En partenariat avec

Pourquoi un numéro hors-série ?

L’Observatoire des mobilités émergentes a été conçu en 2014 pour mesurer et suivre dans le temps l’engagement des individus dans des pratiques de mobilité émergentes, objectiver leurs attitudes et comprendre les déterminants à l’origine de leurs comportements.

Partages automobiles (covoiturage, autopartage, VTC, location P2P), modes actifs & glisses urbaines, intermodalité et démobilité, rapport à la voiture individuelle…Tous les 2 ans, l’Observatoire étudie comment se restructurent les comportements de mobilité des individus.

En 2020, nous avions déjà publié un numéro « hors-série » de cet Observatoire, dont l’enquête avait été menée juste avant l’entrée dans le 2ème confinement.

Cette année encore, nous souhaitons consacrer ce hors-série à l’impact de cet évènement sur les déplacements et les aspirations des Français en matière de mobilité.

La démobilité imposée par les confinements et le télétravail, les nouvelles habitudes prises depuis 1 an et demi (hausse du recours à la marche à pied et au vélo, achats en ligne, etc.) auront-elles des conséquences durables sur les comportements et perceptions des Français une fois la crise sanitaire derrière nous ? A l’inverse, la crise qui s’installe et la couverture vaccinale ont-elles contribué à une forme de retour à la « normale » de la mobilité des Français ?

La méthodologie

Enquête réalisée en ligne (CAWI)

  • 4000 personnes interrogées
  • Échantillon représentatif de la population nationale métropolitaine (18-75 ans)
  • Quotas précis sur l’IDF afin de garantir une lecture fiable des résultats entre grande couronne / petite couronne / Paris intramuros
  • Possibilités de suréchantillonnages sur d’autres territoires

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :