Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’Observatoire des Usages et Représentations des Territoires

Septembre 2021

Pour la 3ème édition de cet Observatoire créé en 2017 par L’ObSoCo et Chronos et soutenu à nouveau cette année par l’ADEME, l’Agence de la Transition Ecologique, et Bouygues Construction, nous nous sommes penchés sur la façon dont les Français redéfinissent leurs besoins en matière de cadre de vie.

Qu’attendent-ils de leur territoire ? Alors que leurs attentes redoublent en matière d’écologie et que le lien entre environnement et modes de vie contemporains est clairement établi pour une large majorité d’entre eux, que sont-ils prêts à changer au niveau individuel ? Quels défis se posent de manière explicite aux territoires et tout particulièrement aux villes ? Et quelles stratégies de résilience apparaissent acceptables ?

En partenariat avec

Qualité de vie et transition écologique des territoires

La 3ème édition de notre Observatoire des usages et représentations des territoires le confirme : vivre en ville apparaît de plus en plus comme un oxymore et les aspirations à l’exode s’intensifient chez les hyper-urbains. C’est là une tendance lourde et la crise sanitaire semble avoir à la fois accentué les malaises, affuté la recherche de nouveaux équilibres de vie et créé, pour certains, des conditions plus favorables à la transformation de ces velléités en réalité.

L’ambition de cet Observatoire est de mieux comprendre les nouveaux désirs et aspirations des Français·e·s afin de livrer des clés pour repenser territoires et manières de faire la ville, les faire converger et créer les conditions d’une bonne, voire d’une meilleure, qualité de vie, en adéquation avec les enjeux liés à la transition écologique et au changement climatique.

La méthodologie

Enquête réalisée en ligne (CAWI)

  • 4000 personnes interrogées
  • Échantillon représentatif de la population nationale métropolitaine (18-75 ans)
  • Possibilités de suréchantillonnages sur votre territoire

Nos partenaires

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :