Share on twitter
Share on linkedin

Migrants, l’hospitalité sous conditions

Il y a une France qui dit oui et une autre qui dit non. Interrogés pour savoir s’ils sont « personnellement favorables à l’accueil des migrants en France », 51 % des Français répondent plutôt oui et 49 %, plutôt non, selon une étude d’opinion réalisée en avril, un peu plus d’un mois avant les élections européennes, par l’Observatoire société et consommation (Obsoco) pour La Croix.