Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pouvoir d’achat : « Le reste à vivre, notamment pour les familles les plus modestes, se contracte »

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 2,8 % en 2021, notamment en raison de l’explosion du coût de l’énergie. Le pouvoir d’achat est en berne pour les Françaises et les Français. « Le reste à vivre, notamment pour les familles les plus modestes, se contracte et donc on le vit particulièrement mal », analyse sur franceinfo Philippe Moati, professeur d’économie à l’université de Paris, cofondateur de l’ObSoCo (l’observatoire société et consommation). Mais selon lui, « on devrait revenir à une situation normale à la fin de l’année 2022 ».