Share on twitter
Share on linkedin

Une progression de formes de transport alternatives à l’automobile individuelle restreinte au cœur des grands pôles urbains

Novembre 2016

Location entre particuliers, covoiturage (de longue et de courte distance), autopartage, taxis et VTC, vélos (à assistance électrique ou non), autocars, marche à pied voire « glisse urbaine » (trottinette, solowheel, hoverboard)… mais aussi toutes leurs combinaisons. Comment se restructurent les comportements de mobilité des Français ? Les nouvelles formes de mobilité remettent-elles en question la suprématie de la voiture individuelle ? La deuxième vague de l’Observatoire des mobilités émergentes, réalisé par L’ObSoCo et Chronos avec les soutiens de l’ADEME et de la SNCF, sonde les pratiques de mobilité des Français, objective leurs attitudes et circonstancie leurs attentes en la matière. On y observe la progression des formes émergentes de mobilité, en enrichissant le profil des populations par une variable d’agilité… L’Observatoire mesure en outre les évolutions intervenues au cours des deux dernières années.