Share on twitter
Share on linkedin

L’Observatoire des mobilités émergentes – Vague 2

Novembre 2016

La première vague de l’Observatoire des mobilités émergentes, co-réalisé par l’ObSoCo et Chronos en 2014 avait mis en lumière les pratiques, les attentes, les freins des consommateurs.

En 2016, cette seconde vague, sponsorisée par l’ADEME et la SNCF mesure les évolutions.

2 ans après, comment s’articulent les attentes et les pratiques entre mobilités traditionnelles et mobilités émergentes ?

En partenariat avec

Les objectifs

  • Mesurer la pénétration des nouvelles formes de mobilités
  • Repérer et identifier les motivations et les freins à ces différentes pratiques
  • Identifier le volume des dépenses associées à ces nouvelles pratiques
  • Établir l’appétence des Français à l’égard de ces formes alternatives de mobilité
  • Saisir les enjeux de confiance qui existent au sein de ces nouvelles pratiques

Les + de la 2ème vague

  • Observer l’évolution des pratiques de mobilité depuis la première vague de 2014
  • Etudier les variations dans la satisfaction, les motivations et les freins à l’usage des pratiques de mobilité émergentes sur les deux dernières années
  • Enrichir l’Observatoire en approfondissant certaines des problématiques comme :
    • l’usage de l’autocar (en développement rapide depuis l’ouverture du marché permise par la loi Macron en 2015)
    • l’usage des technologies numériques en amont et pendant le trajet, pour prévoir, adapter ou éviter un trajet
    • l’évolution du rapport à l’automobile• le report modal induit par les nouvelles formes de mobilités
    • l’approfondissement des questions de multimodalité et d’intermodalité

Méthodologie

L’Observatoire des mobilités émergentes est réalisé auprès d’un échantillon de 4000 individus représentatifs de la population française âgée de 18 à 75 ans. Des quotas sont également établis afin de garantir une approche territoriale fine.

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :