Share on twitter
Share on linkedin

L’Observatoire du “Faire” L’ObSoCo – MAIF

Et si l’avenir de la consommation ne passait plus par L’AVOIR, mais par le «FAIRE» ?

Janvier 2017

Désir de personnalisation des produits, engouement pour les loisirs créatifs, audience record des émissions sur l’art culinaire, bonne tenue du marché du bricolage et des articles de sport, multiplication des hackerspaces et autres fablabs, succès des maker faire…

Et si les consommateurs étaient en train de rechercher confusément les voies d’une « vie bonne » dans l’acte de “faire”, dans la réalisation personnelle au travers d’activités permettant d’exercer ou de révéler ses talents, d’exprimer sa personnalité ?

Après avoir saturé la promesse du bonheur par l’avoir, alors que les marques et les enseignes s’intéressent de plus en plus à l’être (l’expérience client), c’est un nouveau terrain de jeu qui se révèle avec le “faire”.

Préempter de nouveaux leviers de création de valeur

Comprendre les aspirations des consommateurs à l’égard du «faire», c’est se positionner sur des marchés prometteurs et tisser de nouveaux types de liens avec les clients. C’est aussi participer à la mise en oeuvre d’un nouveau modèle de «bonne consommation».

Un véritable engouement autour du “Faire”
Désir de personnalisation des produits, engouement pour les loisirs créatifs, audience record des émissions sur l’art culinaire, bonne tenue du marché du bricolage et des articles de sport, multiplication des hackerspaces et autres fablabs, succès des maker faire… un marché du « faire » estimé à environ 95 milliards d’euros (sur la base desbudgets annuels évalués par les pratiquants de chacune des activités étudiées).

Une nouvelle façon de se réaliser
Et si les consommateurs étaient en train de rechercher confusément les voies d’une « vie bonne » dans l’acte de «faire», dans la réalisation personnelle au travers d’activités permettant d’exercer ou de révéler ses talents, d’exprimer sa personnalité ? Ainsi, 62 % des adeptes du «faire» considèrent que pratiquer leur activité leur donne le sentiment d’être ce qu’ils sont vraiment.

Une nouvelle ère de la consommation
Après avoir saturé la promesse du bonheur par l’avoir, alors que les marques et les enseignes s’intéressent de plus en plus à l’être (l’expérience client), un nouveau terrain de jeu est en train de se révéler. L’accessibilité prix et l’aide à la pratique concentrent les attentes des consommateurs.

Les objectifs

Appréhender : La pénétration des pratiques, leur dynamique d’évolution et le degré d’engagement à leur égard.

Repérer : Les motivations, les freins et le sentiment de restriction liés aux différentes pratiques.

Identifier : Les modalités de pratique (type de cadre institutionnel, temporalité, sociabilité) et repérer la dynamique de montée en compétences (origine des compétences et modalités d’apprentissage…).

Révéler : Les attitudes et comportements à l’égard de la créativité dans la consommation (la personnalisation et la customisation de produits).

Evaluer : Les états émotionnels liés aux pratiques dans leur processus et leur résultat.

Mesurer : Les investissements et revenus liés aux pratiques.

Déterminer : Les attentes à l’égard des marques.

24 pratiques passées au crible

❏ Faire du jardinage (dans le jardin ou sur la terrasse)
❏ Cuisiner des plats élaborés ou des pâtisseries (hors cuisine du quotidien)
❏ Jouer d’un instrument de musique
❏ Faire de la musique ou du chant avec une organisation ou des amis
❏ Faire du théâtre
❏ Faire de la danse
❏ Écrire des poèmes, des romans, des nouvelles
❏ Faire du coloriage, du scrapbooking, des collages, des origamis, de l’encadrement
❏ Faire du dessin, de la peinture, de la sculpture, de la céramique, des créations graphiques sur ordinateur
❏ Prendre et retoucher des photos
❏ Faire de la couture, du tricot, de la broderie
❏ Faire du bricolage
❏ Pratiquer un sport collectif
❏ Écrire des programmes informatiques
❏ Composer, créer de la musique sur ordinateur
❏ Tourner et monter des vidéos
❏ Pratiquer un sport individuel
❏ Fabriquer ou transformer des objets (meubles, bijoux, objets décoratifs, pièces détachées…)
❏ Pratiquer le modélisme
❏ Réparer, restaurer, customiser des engins mécaniques (voitures, motos…)
❏ S’engager pour une cause (politique, caritative, humanitaire, protection de la nature…)
❏ Chiner, collectionner
❏ Prier, méditer
❏ Jouer à des jeux de société (jeux de cartes, jeux vidéo, échecs…)

Cet observatoire est réalisé avec le soutien de :