L’Observatoire du rapport des Français aux Intelligences Artificielles – Vague 2

L’ObSoCo souhaite reconduire son Observatoire du rapport des Français aux Intelligences Artificielles, dont la première édition date de 2018.

Aujourd’hui omniprésentes dans le fonctionnement des sociétés occidentales, les entités dotées d’une intelligence artificielle interagissent avec nous dans les jeux vidéo ou à travers les chatbots, elles nous traduisent des textes, surveillent nos performances sportives, orientent nos déplacements et nos achats, et portent même en elles la promesse de gains de productivité et de nouvelles opportunités pour les organisations.

Bien qu’encore largement immergé, une partie de plus en plus importante de « l’iceberg IA » remonte à la surface et se fait une place au soleil du débat public, conséquence d’une massification des usages existants et d’une forte réflexion sur les usages à venir.

La visibilité des problématiques associées à l’essor des IA dans l’espace public – largement portée par la sphère médiatique – interroge cependant sur différents points.

Le plus évident est sans doute celui de la dichotomie installée dans le débat public : d’un côté, les défenseurs des innovations technologiques comme solution à la plupart des maux sociétaux et de l’autre des visions critiques inquiètes du potentiel destructeur de ces technologies et des acteurs qui les portent –  la Silicon Valley en tête.

Le second point découle directement de la binarité du débat public. Cette dualité entre angélisme et pessimisme  empêche de s’interroger sur les représentations et perceptions de la grande majorité des individus sur la question.

C’est justement l’objectif de l’Observatoire de L’ObSoCo : cartographier l’appréhension et la compréhension du rapport des Français aux Intelligences Artificielles.

Lors de la première édition de cet Observatoire (2018), nous constations un imaginaire dépassionné de l’IA, sans enthousiasme ni visions catastrophistes avec une faible disposition à l’usage des IA.

Cependant, les nombreuses reconfigurations survenues depuis appellent à renouveler nos interrogations, repérer les évolutions et faire évoluer notre regard sur l’impact de l’IA et ses représentations pour les Français dans ce contexte inédit.

Pour en savoir plus, contactez-nous !