L'Obsoco

L'observatoire société et consommation

Menu

PAS ÉTONNÉ QU’IL N’Y AIT PLUS DE CASH DANS 20 OU 30 ANS… PHILIPPE MOATI pour DNA

DNA PMUn monde sans argent, c’est possible ?
Bien sûr ! Je ne serais pas étonné que d’ici dix, vingt ou trente ans, il n’y ait plus du tout d’espèces. La prochaine étape est déjà là, c’est le paiement sur mobile. Et demain, nous paierons peut-être grâce à une puce électronique que nous porterons en nous, par l’empreinte digitale ou l’iris de l’œil… La disparition du cash ne serait pas un drame. La monnaie, c’est immatériel, ce n’est pas le billet qui fait l’argent. Nous l’avons longtemps cru, car la monnaie était matérialisée par de l’or, mais nous voyons bien aujourd’hui que la plupart des paiements sont de simples jeux d’écriture. Il suffit d’observer les jeunes régler même des très petits montants avec leur carte de crédit, pour comprendre que cela peut aller très vite.

Quelles en seraient les conséquences ?
Il existe comme une douleur à payer, surtout quand on doit donner des billets ou écrire la somme sur un chèque. Mais un paiement sans contact est indolore, et des chercheurs ont déjà établi que cela pousse à la consommation. Amazon l’a compris, qui propose une application « Achat un 1-Click » : c’est tellement facile qu’on dépense sans même s’en rendre compte.

On dit que les Français ont une relation particulière à l’argent, avec des lessiveuses et des matelas remplis de billets…
C’est largement une image fausse ! Les gens ont compris que, même quand l’inflation est très basse comme aujourd’hui, laisser de l’argent dormir chez soi est moins rentable que de le placer. Les Français sont plutôt accros au Livret A et à l’assurance-vie.

LIRE L’ARTICLE SUR DNA.FR